Les silos

Un silo dans la campagne marnaise à Cuperly – Cliché APIC, 2006

Les silos sont un patrimoine étrange : marquant le paysage dans lequel ils s’inscrivent comme autant de doigts levés vers le ciel, que ce soit dans nos vastes campagnes ouvertes ou sur les berges des ports, ils sont chargés d’une histoire récente mais visuellement forte, que traduisent les choix architecturaux et les étapes de construction. Pourtant, ils témoignent d’une histoire récente et d’une trajectoire courte, ils n’ont pas encore mobilisé comme on pourrait s’y attendre les historiens, les géographes, les économistes. Par contre, la société civile a bien été obligée de s’impliquer dans leur conservation ou leur démolition, et les débats ainsi générés ont petit à petit fait comprendre qu’on avait là un patrimoine certes encombrant, mais qu’on ne pouvait pas ignorer. Surtout, et ce n’est pas le moindre charme du colloque dont les actes sont rédigés dans l’ouvrage présenté ci-après, les artistes et plasticiens se sont laissés prendre par ces formes à la fois placides et imposantes, qu’ils ont cherché à apprivoiser.
L’ouvrage reprend l’essentiel des communications d’un colloque exceptionnel qui s’est tenu à Nogent-sur-Seine (Aube) en octobre 2011.

Quelques présentations faites pendant le colloque (format PDF) :

Voir aussi l’ouvrage réalisé en 2014 par l’APIC :
Les silos, un patrimoine à inventer, ouvrage imprimé et maintenant disponible en ligne sur notre site.

En vidéo : « Quel avenir pour les silos ? »
Interviews réalisées lors du colloque sur les silos à Nogent – © Canal32