Le travail à domicile en système industriel, Troyes et sa région

Conférence donnée par Gracia Dorel-Ferré et qui se tiendra à Troyes le 5 octobre 2020

Atelier de bonneterie à Estissac (Aube)

Résumé
L’expérience récente du télétravail a remis les projecteurs sur le travail à domicile, ses facettes et ses variantes. Il constitue l’essentiel de la production de biens transformés avant l’industrialisation, qu’ils soient textiles, verriers miniers ou mécaniques. Dans le textile, les négociants préféraient de beaucoup la « manufacture dispersée » moins chère et plus docile à la « manufacture concentrée » que seules des installations de machines couteuses pouvaient justifier. Cependant, le travail industriel n’a pas eu pour effet de voir disparaître le travail à domicile, tout au contraire. Tantôt variable d’ajustement pour les grandes usines, tantôt lieu de production de petites séries, l’atelier de bonneterie de Troyes et sa région illustre l’existence du travail à domicile en système industriel, dans laquelle la firme DD avait cru voir la preuve de son succès. Son expérience, tardive, puisqu’elle se situe au XXe siècle, est une tentative unique mais finalement irréalisable de marier l’usine moderne et le travail à domicile traditionnel.