L’eau industrielle, l’eau industrieuse

Les Ardennes ont une longue histoire industrielle marquée par trois grands domaines de production : la métallurgie dans les vallées de la Meuse et de la Semoy, le textile du Sedanais et les ardoisières de Rimogne et Fumay.
La région ne recelant pas de charbon, l’énergie longtemps privilégiée fut celle que les Ardennais connaissaient depuis toujours, l’eau. On ne l’a pas oublié, mais sûrement sous-estimé. A l’heure où les problèmes énergétiques gardent toute leur acuité, l’eau, énergie propre et gratuite, nous renvoie à des formes d’utilisation passées et présentes sur lesquelles il est bon de réfléchir.
L’industrialisation ne s’est faite que rarement, bien que de façon spectaculaire, sur le charbon. Pourtant, c’est bien cette image qui prédomine tant chez les enseignants qu’auprès du grand public. Cette rencontre veut souligner les expériences locales et les mettre en perspective avec d’autres, dans l’espace français, et plus largement européen.

Cahier de l’APIC n°2
Éditions CRDP de Champagne-Ardenne / Terres ardennaises/ CREPI, 2002
ISBN 2-86633-351-9
Prix 23 €